Confirmer la suppression?

Les graines germées

Les graines germées renferment des propriétés diététiques exceptionnelles. Très riches en enzymes et vitamines, elles font parties de ces super aliments à la mode. Voici quelques conseils pour bien les consommer.

 

 

 

 

Que sont les graines germées ?

Ce sont les pousses obtenues quelques jours seulement après avoir fait germer des graines, souvent hors sol. Ces pousses sont ensuite plantées, consommées ou transformées en boisson.

Le processus de germination

Une graine est constituée d’amidon, protides, lipides et vitamines : des nutriments très concentrés (moins de 20% d’eau) qui permettront à la plante de se développer. Pour stopper leur période de repos et enclencher la germination, il est nécessaire de les faire tremper dans de l’eau. Une fois germée, une graine subit des réactions biochimiques qui transforment son tissu végétal : les enzymes de croissance sont activées, les vitamines se démultiplient et apparaissent des sucres simples, acides aminés et acides gras. La graine germée, plus digeste que la graine, et aussi bien plus riche en enzymes et vitamines.

Bien mener une germination

Veillez à prendre de l’eau potable et pure (peu chlorée) pour faire tremper vos graines (une à plusieurs heures selon les graines).

Rincez-les 2 fois par jour pour qu’elles restent humides. Mais ne les laissez pas tremper au risque de les noyer.

Faites-les pousser à température ambiante, ou légèrement chauffée. Dès qu’elles sont germées, conservez-les au froid pour éviter la prolifération des bactéries.

Pensez également à les laisser respirer : elles ont besoin d’oxygène alors oubliez les bocaux fermés.

Quelles types de graines peut-on faire germer ?

Il est possible d’utiliser presque toutes les graines germées dans l’alimentation, à l’exception de celles ayant une partie toxique comme l’aubergine, la rhubarbe, le soja jaune ou la tomate. Vous pourrez notamment consommer :

 Les légumineuses : alfalfa (ou luzerne), fenugrec, haricot mungo, lentille, pois chiche...

 Les céréales : avoine, blé, maïs, millet, orge (non mondé), sarrasin, seigle, quinoa, riz...

 Les oléagineux : sésame, tournesol, et les fruits oléagineux : amandes, noisettes...

Les légumes : brocoli, carotte, céleri, choux, épinard, fenouil, navet, oignon, poireau, persil, radis...

 Les mucilagineux : basilic, cresson, lin, roquette, moutarde...

Comment consommer les graines germées ?

Il faudra attendre l’apparition du germe pour les consommer : ce qui prendra 1 à 10 jours selon le type de graines. Une exception : les fruits oléagineux ne laissent pas ou très peu apparaître de germes, mais le trempage enclenche le processus de germination et des modifications du tissu végétal en rendant notamment le calcium plus assimilable par l’organisme humain.

Vous l’aurez compris, tout l’intérêt des graines germées réside dans le fait qu’elles sont riches en enzymes et vitamines. Il est donc conseillé de les manger crues, pour ne pas perdre les bienfaits de ce concentré de vitalité. En effet, les enzymes sont détruites dès que la température dépasse 47,5°C. Certaines légumineuses ou céréales à la peau dure pourront être cuites à moins de 40°C.

Tout se mange dans une graine germée, même la racine. Dans certains cas, l’enveloppe de la graine se détache et forme une petite peau : vous pouvez la retirer car elle ne présente pas d’intérêt nutritionnel. Utilisez les graines germées comme condiment : ajoutez-les dans des salades, taboulés, crudités, dans des sauces salade, des sandwichs, sur les céréales du petit-déjeuner... Vous pouvez aussi les déposer au dernier moment sur une soupe. Pour conserver les graines germées, mettez-les dans un récipient au réfrigérateur. Prenez garde à ce qu’elles respirent (pas de bocal fermé) et qu’elles restent humides (rincez-les si besoin).

Deux cuillerées à soupe de graines germées par personne et par jour suffisent pour bénéficier de leurs bienfaits.

Retrouvez dans nos magasins une grande variété de graines germées de la marque Germ’line.